EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 

La Boutique Atelier Sylvie Manso est en ligne ! 19 juin, 2013

Classé dans : bonheurs — entouteserenite @ 17:37

Découvrez les dizaines de produits sympas que j’ai désigné personnellement  avec mes dessins originaux.Depuis les porte clés qui vous accompagneront tous les jours aux sac à ordinateurs super pratiques, de l’âne au chien en passant par la girafe ou le gorille, venez visiter une galerie d’objets à la fois originaux et drôles.Et vous pouvez les personnaliser ! Ajoutez vos initiales, le nom de la personne à qui vous faites un cadeau, mettez le prénom de votre bébé sur ses bodies et sa tétine pour qu’à la crèche ce ne soit plus jamais perdu ! La boutiquewww.zazzle.fr/ateliersylviemanso* vous offre des possibilités infinies d’adapter précisément votre produit à vos gouts et à votre besoin.N’hésitez pas à m’envoyer un mail à ateliersylviemanso@gmail.com si vous voyez un produit qui vous plait et que vous voulez le voir decliner dans un de mes dessins… et abonnez vous à la boutique pour être informé des nouveaux designs mis en ligne car la boutique va évoluer régulièrement et d’autres dessins vont arriver, y compris avec des techniques et des looks différents !


La Boutique Atelier Sylvie Manso est en ligne ! dans bonheurs fond-boutique-zazzle-11

Cliquez ici pour découvrir en avant-première la boutique !

 

et mettez de la couleur et de la nature dans vos vies Zen !

 

 

Bonne Année 2013 !! c’est le moment d’arrêter les coupe faim,les « sels de bain », et tous ces trucs chimiques qui soi disant font du bien ! 1 janvier, 2013

Classé dans : bonheurs — entouteserenite @ 13:35

Bonne année à tous. 2013 a commencé ce matin, et ici il fait beau, le ciel est bleu, et comme dit Christian Bobin dans son livre magnifique, « l’Homme Joie »,

« Je veux parler ici seulement de ce qu’on appelle une « belle journée », un « ciel bleu ». ces expressions désignent un mystère. Un couteau de lumière dont la lame fraiche nous ouvre le coeur. Nous sommes enfouis sous des milliers d’étoiles. Et parfois, nous nous en apercevons, nous remuons la tête, juste quelques secondes. C’est ce que nous appelons du beau temps »

Lisez pour cette nouvelle année ses pages magnifiques sur les bonheurs simples et vrais de la vie.
Un cheval qui mange de l’herbe fraiche, une feuille dans les doigts maladroits d’un enfant, les gueules de lion qui crachent de l’eau fraiche pendant les promenades d’été.

C’est si important , les bonheurs vrais. Car notre société est pourrie de faux bonheurs, les uns faciles à détecter, et d’autres de véritables pièges tendus aux naifs et aux trop motivés.

Et je veux parler là de la chimie qui nous entoure, et qui est en train d’abimer ceux d’entre nous qui font trop confiance à des produits synthétiques pour leur apporter le bonheur qui leur manque.

car aujourd’hui ces produits synthétiques peuvent tuer rapidement, et monstrueusement.

Dans mon titre je fais allusion aux Coupe Faim et aux Sels de Bain.

Je ne parle pas des sels anodins que vous mettez le soir dans votre baignoire, accompagné d’une au douce et tiède et des quelques bougies allumées. Non, je parle là d’une drogue synthétique et surpuissante, malheureusement très répandue dnas notre société, et sur laquelle pèse un silence que je n’arrive pas à m’expliquer.

IL se trouve que dans mon environnement une jeune fille vient d’être touchée.

et pour lire la suite, rendez vous sur mon nouveau blog ici

 

 

 

Suivez moi ! 14 novembre, 2012

Le blog EN TOUTE SERENITE a désormais une nouvelle adresse

en-toute-serenite.blogspot.fr

Et n’oubliez pas de vous réabonner sur ce nouveau blog si vous voulez recevoir mes prochains posts,
Car celui ici ne sera plus alimenté

 

A tout de suite !!

 

 

 

Allez, un petit coup de romantisme à New York pour vous remonter le moral en ce novembre gris 12 novembre, 2012

Classé dans : argent,bonheurs,enfants — entouteserenite @ 23:42

Allez, le temps est un peu gris, et les actualités toujours aussi réjouissantes. J’ai donc décidé de vous illuminer un peu la journée avec quelques images d’un romantisme échevelé (il faut bien ça par les temps qui courent pour arracher quelques sourires à nos visages crispés par le froid et la lecture de la presse, donc je m’y mets).

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j’ai annoncé en mai (avec un certain triomphe, je l’admets, mais que c’est bon d’être amoureuse, et heureuse !) mon mariage avec un monsieur de très bonne compagnie rencontré dans un endroit inattendu (cf mon post précédent) il y a maintenant un peu plus d’un an.

Nous avons décidé de nous marier en deux temps. Tout d’abord, nous avons décidé de nous faire plaisir à trois (mon (futur) mari, mon fils né d’une précédente union, et moi) en faisant un mariage entre nous , en petit comité, à New York, tout simplement.

Et puis en septembre nous avons convolé en juste noces (légalement s’entend) en France, parce qu’on avait la flemme de faire reconnaitre le mariage américain , car c’est un peu compliqué. On est donc passé par la case mariage à la mairie de Rambouilletet là on a invité la famille et les amis proches pour une petite fete dont je vous reparlerais plus tard pour donner des trucs sur comment vous marier ici sans vous ruiner.

Revenons donc à New York…

Nous nous sommes envolés en juillet pour la « Grande Pomme » où nous nous sommes mariés avec moult romantisme dans Central Park, .

Ca parait un peu dingue et un peu luxe, probablement, et pourtant je peux vous le dire : pour notre mariage, on a évité le traiteur hors de prix, la réunion familiale à 150 avec les cousins et les cousines, la location de la salle polyvalente… bref, on a fait le choix de mettre tous nos sous dans notre voyage, et, divine surprise, ca nous est revenu moins cher qu’un bon gros mariage provincial comme on se sent encore obligé de le faire parfois.

Et on a passé des moments uniques…

Nous nous sommes mariés par 40° à l’ombre , vague de chaleur new yorkaise oblige, avec la totale pour se faire plaisir : la robe blanche, la maquilleuse pour moi, la prêtresse inter religion pour célébrer le mariage, et la photographe pour immortaliser tout ça…
et voila, un souvenir inoubliable pour tous les trois !

Je vous propose, si ca vous amuse, un petit voyage avec nous pour profiter vous aussi de tout ça. Il y en a qui vont rire, peut être, parce qu’on s’est fait plaisir avec robe à traine, smoking, et serments poétiques évidement…

Mais si ca vous tente, et si vous aussi vous avez envie de faire de votre mariage un souvenir unique et émouvant, sachez que dans mon prochain post, je vous proposerais toutes mes pistes et mes expériences pour vous marier à New York sans vous ruiner…

En attendant, bienvenue à Wagners Cove, à Central Park, au mois de juillet, où nous nous sommes mariés comme dans les films américains (vous savez, vers la fin, quand on est tout ému et que tout finit bien !)  :

Allez, un petit coup de romantisme à New York pour vous remonter le moral en ce novembre gris dans argent aubin067-300x200

Nous avons meme eu la compagnie d’une tortue pendant notre cérémonie !

aubin060-300x200 dans bonheurs

et nous avons vécu une cérémonie à la fois privée, pour tous les trois, et très émouvante, et en meme temps saluée par l’enthousisame des New Yorkais qui ont passé leur temps à nous féliciter, à nous sourire, et a faire de cette journée un conte de fée.

aubin190-300x200 dans enfants

aubin205-300x200

Nous avons profité du parc magnifique qu’est Central Park pour faire quelques clichés bien classiques et bien nature, comme on les aime (euh oui, on est très nature tous les trois, on habite en pleine campagne-foret à Rambouillet, et on a trouvé le moyen de faire des photos d’arbres et de lac… en plein New York. faut pas chercher !)

aubin216-300x200

Et ensuite, nous nous sommes fait plaisir en partant pour une virée un peu folle dans NYC ce qui nous a valu quelques clichés mémorables..

aubin250-300x200

depuis le zoo ou l’on a admiré les éléphants (de mer, pas d’éléphant « de terre » de disponible ce jour là  à mon grand regret !)

aubin236-300x200


à Times Square où a été prise cette photo que j’adore :

aubin282-200x300

 et celle qui reste la plus romantique pour moi, parce que j’adore l’idée de notre bulle de bonheur complètement isolée au milieu de l’agitation folle de Times Square encore :

aubin275-200x300

Alors oui, c’est romantique et un peu décalé (surtout que je frole les 50 ans et que normalement on se fait plutot ce genre de plaisir à 20 ans)

Mais franchement, qu’est ce que c’est bien !
et quels souvenirs nous avons !! le pot que nous avons pris au Hard Rock Café, en nage après nos heures de pose, moi en robe de mariée sous un bouddha doré géant… et les touristes nous applaudissant et nous demandant à nous prendre en photo… et les sourires, et les émotions partagéees ensemble. Nous avons tous les trois fait le plein d’images de bonheur, et cela restera avec nous tout le temps.

Tiens, une petite dernière photo pour la route. Le « cop » a la joie discrète sur la photo, mais il a été vraiment sympa, et cette photo aussi je l’aime, parce qu’elle est juste différente, la rencontre du quotidien (et l’avantage à l’étranger c’est que tout le quotidien est différent et étonnant, et donc qu’on le regarde avec attendrissement) et de l’amour qui fait le pari un peu fou de tenir « jusqu’à la fin des temps »

aubin242-300x200

Voila, ca c’était mon petit bout de bonheur de cet été pour vous faire sourire alors que l’automne est bien installé. Dans le prochaine post, bien détaillé, je vous explique tout sur un mariage à New York : comment le préparer, comment réserver, comment en profiter etc…

avec des liens, des contacts, et des idées, si ca vous dit, un de ces jours, d’avoir vous aussi quelques photos « différentes » et plein de souvenirs pour vos futurs petits enfants.

et en attendant je dédie ce post à tous les New yorkais, et à ceux touchés par Sandy tout particulièrement, parce que cette ville est chère à mon coeur depuis longtemps, qu’elle nous a accueilli avec chaleur , nous a offert un mariage charmant, et qu’elle a été touchée en plein coeur avec une brutalité terrible. Les Américains sont assez riches pour reconstruire, on s’en doute. Mais si vous avez des connaissances là bas, pensez à envoyer un petit mail, un petit mot de soutien. C’est dur là bas pour ceux qui sont dans le noir ou même à la rue, et ici on n’imagine pas…

Allez, bonne semaine à tous, et en attendant rêvez zen !

 

 

I’m Back (je suis de retour… en bon français) 7 mai, 2012

Classé dans : bonheurs,psychologie,travail — entouteserenite @ 18:29

I'm Back (je suis de retour... en bon français) dans bonheurs Ambulance_Chalmers_Montreal_1920-150x103     Eh oui, certains d’entre vous se sont demandés où j’étais passée…
et c’est un adorable commentaire arrivé hier qui m’a décidée à tout vous raconter…

Car la vie n’est décidément pas un fleuve tranquille, et ma dernière année a été un peu agitée, ce qui explique mon silence ces 10 derniers mois … enfin sur internet en tout cas, car je n’ai pas arrêté de vivre entre temps, vous allez vous en rendre compte.

Je me suis installée en banlieue, comme je l’avais annoncé en aout 2011, dans un petit appartement de location. Quleques mois seulement… Le temps de découvrir les fonctionnements de certains propriétaires purement et simplement malhonnêtes et les entourloupes auxquelles s’exposent les pauvres locataires dépendant d’un marché trop tendu pour avoir le choix. J’en profiterais pour faire prochainement un post sur les quelques trucs utiles que j’ai appris au cours de cette expérience, moi qui n’avait jamais été locataire jusqu’à présent, et je me suis pas mal documentée sur le sujet : je trouverai bien un ou deux trucs à vous raconter qui vous armeront le jour ou vous aurez à signer un bail ou à quitter votre appartement de location…

J’ai commencé un job en meme temps et PAF… 8 septembre 2011, malaise dans le RER, perte de connaissance, et dans les jours qui ont suivi, blocage total de mon dos et de ma nuque… jusqu’à terminer aux urgences.

Et je suis restée couchée, croyez le ou non, plus de 3 mois suite à cet accident.

De septembre à décembre, j’ai vécu une vie de grabataire, allant du lit au lavabo et du lavabo au canapé (et encore, pouvoir m’installer dans le canapé, c »était en novembre je crois … avant je ne supportais pas) et testant pour vous une quantité impressionnantes de spécialités médicales (ah oui je suis comme ça moi, quand je teste pour mes lecteurs je m’engage) : de l’irm à l’electromyogramme en passant par le test d’équilibre et l’électroencéphalogramme.

Bref, bilan de tout cela : je suis en vie, je suis abimée certes (et incapable encore aujourd’hui de mener une vie « normale » car une heure debout et on me ramasse, je suis normale d’apparence mais d’une fragilité terrible)
mais je suis « renée »

ben oui, comme Bush, vous savez, « reborn » après ses problèmes d’alcool ?

eh bien moi je suis « née à nouveau ».

J’ai traversé des mois terribles d’angoisse à voir mon job partir en vrille, ma santé en morceaux, mes projets s’écrouler comme des châteaux de cartes.

MAIS

J’ai eu la chance, au passage, de rencontrer l’homme de ma vie. (more…)

 

 

ET si l’on se souvenait qu’il y a crise…et crise. 11 août, 2011

Classé dans : argent,enfants,vie quotidienne — entouteserenite @ 20:43

Nous nous faisons tous très peur. Des graphiques avec des courbes qui montent et descendent, des traders devants des écrans mystérieux, des économistes invités sur tout les plateaux, c’est la crise !
Et entre nous, je n’en doute pas. Nous traversons une période compliquée remise à plat d’un système : imaginez vous que les états se persuadaient qu’ils pouvaient faire ce que vous comme moi savons impossible par simple bon sens, vivre indefiniment à crédit. Salutaire découverte finalement.

Mais j’ai néanmoins comme un gout amer. Cette crise fait la une de tous les journaux, nous met en angoisse parait il… et donnes des relents de fin du monde.

Et pendant ce temps , dans la corne de l’Afrique, une crise effarante se joue. Mais comme elle n’est qu’humanitaire, et pas économique, et comme elle touche des gens lointains, et pas nous, on l’oublie, on la zappe. Même pas citée dans le journal international de la 3 ce soir, et en dernière partie de journal sur la 2 … L’Afrique meurt de faim, ses enfants tombent en direct, et le tout assez probablement parce que nous avons déréglé le climat par notre industrialisation occidentale.

Et nous ne nous préoccupons pas de cette crise là.

Moi je me sens un peu honteuse quand même. Les courbes sur les ordinateurs, même en chute libre, je ne crois pas que ca vaille la vie d’un, de dix, de cent enfants.

Alors si vous avez 5 minutes, passez par le site d’Action contre la faim et faites un geste. Que cette crise là , au moins, vous agissiez un peu dessus. Zen…

 

12345...21
 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie