EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 
  • Accueil
  • > bonheurs
  • > Elargir votre cercle de confiance : 20 pistes pour être mieux avec vous même, et avec les autres

Elargir votre cercle de confiance : 20 pistes pour être mieux avec vous même, et avec les autres 2 décembre, 2007

Classé dans : bonheurs,psychologie,vie quotidienne — entouteserenite @ 20:24


soleil.jpg Cet article est une traduction/adaptation de l’excellent blog américain www.steve-olson.com/. Bon, les moqueurs me diront que c’est dimanche, qu’il pleut, et que c’est peut être la raison de ma flemme qui me pousse à exploiter le travail d’un autre…

Mais non, la raison est ailleurs. je trouve cet article tout simplement juste, utile, positif, et j’aime l’idée de le mettre à disposition de ceux qui ne parles pas anglais. Pas de raison qu’ils soient privés des idées simples et lumineuse de ce monsieur, même par un dimanche de pluie (et le vent ? vous avez vu le vent ? wouff ! nous sommes de petites choses quand même quand la nature se met à grogner) !

Retour à nos moutons (décoiffés) donc, et voici, l’article promis, avec sa petite phrase d’introduction :

« vous pouvez être déçu si vous faites trop confiance, mais vous vivrez dans le tourment si vous ne faites pas assez confiance ». Frank Crane, Historien et Sociologue.

Si vous me ressemblez ne serait ce qu’un peu, vous avez déjà été « eu », et vous avez appris beaucoup sur les autres à cette occasion. Désormais vous avez des trucs pour vous protéger. Et des gens « normaux » pourraient même peut être dire que votre scepticisme flirte parfois avec la paranoia. Mais vous pouvez le justifier avec des exemples réels de gens ayant essayer de vous abuser, que vos « yeux dans le dos » vous ont permis d’écarter à de nombreuses reprises.

Maintenant, vous êtes peut être dans un nouvel environnement : vous êtes sortis d’une galère, ou d’une famille à problème, vous avez mis fin à une relation malsaine, et vous avez besoin de vous faire de nouvelles relations, de trouver des connexions professionnelles, d’aider votre communauté, de prendre soin de votre famille et … les talents qui vous ont si bien servi par le passé se révèlent bien inutiles.

En effet pour réussir dans vos nouvelles conditions, vous devez élargir le cercle de confiance autour de vous. Développer un rayonnement de crédibilité, de sécurité, de compassion. Voici 20 façons de le faire simplement !

  1. écrivez le nom des gens en qui vous avez une confiance absolue . Si votre liste est longue, vous pouvez arrêter là cette lecture. Si votre nom est seul sur la liste, vous avez vraiment besoin de lire cet article !
  2. révisez votre position, travaillez votre capacité à comprendre. Soyez ouvert et pas rigide. Quand quelqu’un vient contredire votre vue sur la vie, la politique, la religion, ou d’autre valeurs profondes, écoutez et essayez d’analyser ce qui est dit. Faites savoir à l’autre que vous accordez une valeur à ses vue. Etre en permanence sur la défensive détruit la confiance et la communication.
  3. Reconnaissez vos erreurs. Tout le monde sait que c’est important, mais peu d’entre nous le pratiquent. Nous avons tendance à creuser notre tombe en répétant nos erreurs. Et nous avons tendance à défendre nos décisions simplement parce que ce sont les nôtres. Mais lorsque vous décidez de penser , agir, ou ressentir d’une certaine façon, et que vous n’obtenez pas les résultats désiré, il faut voir quelles erreurs vous faites. Parfois les erreurs sont évidentes, parfois il faut creuser en nous pour les trouver. mais une fois découvertes, il faut les admettre et faire l »effort conscient de les corriger pour construire des relations de confiance.
  4. Reconnaissez vos peurs (au moins en vous même). Savez vous ce que la majorité d’entre nous faisons quand nous avons peur ? nous nous mettons en colère. Dans la plupart des cultures la peur est considérée comme une faiblesse; nous avons donc appris à la transformer en colère. La colère est socialement plus acceptable que la peur, surtout pour les hommes. Vous savez sans doue que certains des hommes les plus violents ne sont , au fond d’eux mêmes, rien de plus que des petits garçons terrorisés qui se cachent derrière la colère. Diriger sa colère sur quelqu’un est une excellente manière de détruire la confiance. La prochaine fois que vous êtes en colère avec quelqu’un, demandez vous pourquoi. Qu’y a t il sous la surface ? est ce de la peur ? peur de la compétition ? peur d’être déplacé, inutile? Peur d’une perte économique ? peur d’une perte émotionnelle ? Insécurité ? La plupart d’entre nous ne confrontent jamais leurs peurs sous terraines qui détruisent la confiance.
  5. Utilisez des mots sincères et authentiques. Vous avez déjà entendu ces discours creux, spécialité évidente des hommes politiques, ou des réunions professionnelles, du genre « créons des synergie corporates pour définir des priorités dans l’optimisation des systèmes globaux » etc… Ne jouez pas à ca. A moins d’être un acteur professionnel, utilisez vos propres mots. l’authenticité construit la confiance, les mots creux la détruisent.
  6. Si quelqu’un vous confie des sentiments profonds ou des des idées étranges, ne jugez pas. Il ne vous est jamais arrivé à vous d’avoir une idée bizarre pendant une séance de brain storming ? Si étrange que vous n’avez pas osé la mentionner ? l’avez vous dites à voix haute ? Si oui, alors bravo. Si non, réfléchissez y . Etes vous du genre à descendre en flamme les idées des autres si elles vous paraissent un peu tirées par les cheveux ? Les gens ont d’abord dit de Copernic et de Galilée qu’ils étaient fous. Beaucoup de grandes idées semblent folles au premier abord. Si vous arrivez à faire taire votre juge intérieur, vous verrez que vous aurez plus confiance en vous, et dans vos idées originales. La prochaine fois que vous vous entendrez penser « c’est dingue », ou si vous vous sentez freiné par une émotion profonde, faites une pause et demandez vous pourquoi. Si vous êtes honnêtes avec vous même vous apprendrez surement des choses sur vous mêmes que vous ne saviez
  7. Ne faites jamais volontairement mal. Ce peut être par exemple par des mots dits pour discréditer quelqu’un. Par vengeance. Certains parleront même de justice. Mais faire du mal volontairement ne satisfera jamais vos besoins émotionnels. Cela ne fera qu’approfondir vos blessures, et vous perdrez confiance dans votre jugement. Et si d’autres apprennent vos attaques (même seulement verbales), la méfiance se répandra. Débatez des idées, mais n’attaquez pas les gens.
  8. Tenez vos promesses, vos accords, vos engagements. Faites le en respectant la lettre mais aussi le fond de l’accord, et les gens mettront leur confiance en vous. Les gens vous défendront même, car ils sauront que que vous pensez ce que vous dites. Ne faites aucune promesse, ne prenez aucun engagement à la légère. Ne promettez pas ce que vous savez ne pas pouvoir, (ou vouloir) tenir. Faites et pensez ce que vous avez promis.
  9. Ayez confiance en ceux avec qui vous vous associez. Faites confiance à votre moitié, dans vos enfants, dans vos collaborateurs, amis, employés, voisins pour prendre les bonnes décisions quand vous n’êtes pas là. Si vous ne leur faites pas confiance, ils ne vous feront pas confiance non plus.
  10. Appréciez les différences. Nous avons peur et nous redoutons les choses que nous ne comprenons pas. Souvent nous ne comprenons pas quelque chose simplement parce que c’est inhabituel, étranger, ou nouveau. Que ce soit une langue, des valeurs, des styles, des musiques, ou un style de vie différents… Mais vous embrassez ces différences, vous apprendrez à accepter et faire confiance aux autres tels qu’ils sont, et le plus souvent ils vous retourneront cette confiance.
  11. Appréciez les désaccords. mMais d’une façon honnete, éthique et intelligente. Ne soyez pas un béni oui oui, et ne demandez pas aux autre de l’être. Votre volonté d’accepter le désaccord montre aux autres que vous leur faites confiance et que vous cherchez la meilleure solution. Cela montre que vous savez qu’ils cherchent avec vous la meilleure solution , eux aussi. Regardez les désaccords comme une occasion d’apprendre quelque chose de nouveau. Votre volonté d’embrasser les désaccords montrera aux autre que vous accordez de la valeur à leurs idées et à leurs opinions, même quand vous n’êtes pas d’accord. Les autres se sentiront en sécurité pour discuter de sujets importants avec vous.
  12. Agissez au mieux dans l’intérêt des autres : que vous soyez dans les ventes ou la programmation informatique, si la première de vos préoccupations est bien votre utilisateur final, vous construirez loyauté et confiance avec vos clients. Votre implication dans l’intérêt de l’autre se verra dans votre travail. Sur un plan personnel, si vous êtse un époux ou un parent, et que vous agissez avec l’intérêt des membres de votre famille à l’esprit, votre relation grandira et se renforcera. Un façon sûre de détruire la confiance est de se comporter constamment égoïstement.
  13. Sachez demander de l’aide aux autres. Nous avons tous besoin des autres. Nous ne pouvons pas nous débrouiller seuls, car nous ne pouvons pas tout savoir et tout faire. Certains d’entre nous pensent que demander de l’aide est une faiblesse. Ce n’est pas le cas. Si vous apprenez quand et comment demander de l’aide, cela deviendra une de vos plus grandes forces.
  14. Ecoutez et prenez en compte la critique. C’est difficile pour la plupart d’entre nous, mais si vous admettez que les autres critiquent parce qu’ils pensent que vous pouvez faire mieux, alors vous serez moins sur la défensive et vous pourrez développer votre rayonnement de confiance. Il y a toujours à apprendre de la critique, demandée ou non. Analysez la, acceptez ou rejetez la, et avancez…
  15. Donnez des retours directs, clairs, spécifiques et non punitifs. . Des retours indirects ou non spécifiques sont ressentis par les autres comme des punitions et leur feront mettre en doute vos raison. Ils ne seront pas en confiance en votre prsence. Si au contraire, vous êtes directs et spécifiques, ils en viendront à apprécier votre retour. Prenons l’exemple d’un amployé qui publie une mauvaise photo sur votre site web institutionnel. Dites lui directment que vous avez des critères de publication soyez spéciiques sur vos exigences et donnez leur des exemples. Poursuivez en leur faisant confiance sur leur capacité à faire mieux et donnez leur uen autre chance de faire mieux.
  16. Dites aux gens que vous leur faites confiance. Je ne vous demande pas de mentir ! Je veux dire que si vous faites confiance à certains, il faut leur dire. Je me souiens d’un voisin qui m’a donné son code d’alarme, me donant l’autorisation d’entrer chez elle pendant se vacances pour que je puisse emprunter un médicament pour mon fils. Elle m’a dit précisément : « Steve, nous vous inquietez pas, j’ai confiance en vous. » J’ai été surpris de sentir le bien que me faisait ces mots”. Nous oublions trop souvent la valeur des mots gentils.
  17. Ayez un dialogue ouvert, et libre. N’essayez jamais de dominer la conversation. Ecoutez ce que les autres disent, donnez leur le temps de parler, ne les interrompez pas, et quand ils veulent terminer la conversation, laissez la se terminer. Les gens discuteront plus facilement avec vous s’il savent que vous êtes attentifs et ouverts. Le dialogue libre encourage la communication et construit la confiance. Personne n’aime être dominé.
  18. Acceptez les gens pour ce qu’ils sont. Ne leur demandez jamais de jouer un rôle en particulier. Je vois des parents qui veulent faire des athlètes des leur enfant, pourtant peu intéressé par le sport. D’autre parents essaient de faire de leur enfant un mathématicien alors qu’il aime écrire de la musique. Des managers qui essaient d’imposer à leurs équipes des rôles ou des outils qui ne leurs conviennent pas. Ne pas accpeter les gens avec leurs intérêts, leurs forces, détruit la confiance. Les acteurs jouent, mais les gens réels vivent leur vie? A moins d’être un metteur en scène, n’attendez pas des autres qu’ils soient autre chose que ce qu’ils sont.
  19. Pratiquez la confiance. Si vous avez du mal à faire confiance, essayez de faire confiance à quelqu’un sur une chose qui ne sera pas d’un grand impact si vous êtes déçu. Prêtez un outil ou quelques dollars, laissez votre serveur vous recommander un plat, laissez quelqu’un conduire à votre place. Plus vous pratiquerez, plus vous développerez votre confiance. Comme on se construit sa force physique à force d’exercice, on peut exercer sa capacité à faire confiance.
  20. Asseyez vous lorsque vous êtes dans une discussion. Vous assoir montre que vous donnez à l’autre tout votre temps et votre attention. Etre debout, marcher, regarder votre montre envoie le message que vous ne donnez pas de valeur à ce moment, et que vous voulez que cela se termine au plus vite. Vous assoir et écouter de façon active construit la confiance avec l’autre.

voila ! certains font un sermon le dimanche à l’église, moi je traduis un texte dont j’espère qu’il vous servira. Bonne semaine à tous, et bon courage pour la reprise demain !!Elargir votre cercle de confiance : 20 pistes pour être mieux avec vous même, et avec les autres dans bonheurs

 

3 Commentaires

  1.  
    arij
    arij écrit:

    aujourd’hui il y a eu lecture de l’évangile de Jésus Christ selon Saint Mathieu et ce soir je termine la journée avec la lecture de votre article surla confiance.
    j’ai tout lu et finalement cela me conforte dans la méditation de l’Evangile, je ne prêche pas mais je parle de ce que j’aime sincèrement.

    merci à vous de prendre le temps de partager véritablement dans la plus juste fraternité votre expérience et joie de vivre, ce n’est jamais simple de se donner entièrement aux autres proches ou éloignés,
    il faut un ardent désir de sortir de sa gangue, de muer et de se regarder métamorphoser sans frémir, se dire que cela ne sert à rien de batailer constamment et pour une fois, voir ce que cela donne autrement,
    juste une fois, les armes posées à terre!

    je n’arrive pas à m’exprimer vraiment ce soir, mais merci à vous de me permettre d’aller me coucher avec un coeur reposé.

    Dieu vous bénisse Amina

  2.  
    arij
    arij écrit:

    Bonsoir, en toute sérénité, j’écoute la pluie crépitée sur les fenêtres, je suis au chaud, merci mon Dieu!

    voilà une recette qu’on utilise beaucoup à la maison quand on veut tuer les bicrobes des rhubes :

    Faire boullir 2 gros bouquets de thym frais ou sec dans une grosse marmite.

    Oter la marmite du feu et la poser au centre de la table afin que la famille se rassemble autour.

    Les vapeurs bénéfiques de cette décoction tue tous les microbes et « ouvre le cerveau ».comme dit ma tante H’nia

    Il est utile aussi de passer dans toutes les chambres le soir avant le coucher avec la marmite ou une casserole pour là aussi la vapeur puisse tout désinfecter

    ————————————————-
    recette n°2 (pour les adultes seulement)
    (mais interdit aux femmes enceintes)

    Pour chasser les courbatures et les frissons de première fièvre,

    faire chauffer du lait, y ajouter une demi cuillière à café de gingembre en poudre, un peu de miel,

    avaler le tout (la grimace est autorisée) avant se mettre au lit et se couvrir avec deux ou trois couvertures pour bien transpirer (penser à aller au petit coin avant!) parce qu’après il ne faut plus bouger de son lit,

    veiller à changer toute la literie le lendemain, c’est important

    voilà, c’est envoyer avec bon coeur !

    la prochaine fois, je vous envoie la recette de mon papa
    pour se réchaufer d’une journée d’humidité.

    bonne nuit Amina

  3.  
    arij
    arij écrit:

    BELLE ET SAINTE NUIT DE NOEL

    A TOUTES ET A TOUS

    amina

    amina

Commenter

 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie