EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 
  • Accueil
  • > maison
  • > J’ai testé pour vous les gestes écolo … les bons, les moins bons, les carrément ch… !

J’ai testé pour vous les gestes écolo … les bons, les moins bons, les carrément ch… ! 14 avril, 2008

Classé dans : maison,organisation,vie quotidienne — entouteserenite @ 16:21

bonnet.jpgIl n’est pas un jour sans que l’on nous rappelle qu’il est temps de vivre écolo… Et que l’on soit terrifié par le changement climatique ou pas, on ne peut qu’être d’accord de toute façon avec un nouveau respect pour notre pauvre planète. Maintenant, il y a ce qu’on nous recommande … et il y a ce que ça donne à appliquer les conseils au quotidien, en ville, quand on travaille et qu’on a pas le temps de tisser son costume alpaga sur le métier oublié de Grand Mère, le bonnet péruvien de rigueur sur la tête.

Voici donc, , en toute subjectivité, une petite liste de gestes recommandés… et ce que j’en pense au quotidien.

  • trier ses déchets                                                                       bon mais limite ch…
    nous avons tous commencé comme ça, grâce à nos municipalités qui nous ont obligeamment équipé de poubelles de toutes les couleurs. En soi je suis pour . Mais là jeme dois de crier mon désespoir ! Pitié, que nos fonctionnaires favoris se méfient des usines à gaz ! Il va bientôt falloir passer un permis de trier avec questions de technique et examen de tri sous surveillance pour pouvoir jeter dans une poubelle. C’est ainsi qu’à Sèvres on vient de nous annoncer triomphalement que désormais dans les poubelles de recyclage plastique, il était possible de mettre ses bouteilles d’huile (argh, c’était interdit avant ? je n’avais pas compris, et ça fait deux ans que je mets religieusement mes bouteilles de plastique, toutes mes bouteilles de plastique dans le container jaune) car le centre de recyclage peut désormais laver les matières grasses. Mais seules les bouteilles d’huile végétale sont concernées .. Il va vraiment falloir que je me mette à la lecture des notices de recyclage, et des contenus de mes bouteilles d’huile !
  • chauffer chez soi à 19°                                                         ch.. mais bon… pour le porte feuille
    parfois, 19°, c’est un peu juste. Le pied glacé et la goutte au nez devant le film du dimanche soir (« Croc blanc », ça met dans l’ambiance) il m’arrive de râler. Mais en fait, pour tout avouer, depuis ma dernière facture de gaz, ce n’est même plus 19° que je choisis, mais plutôt 16°. Il parait que c’est excellent pour la santé (et je suis sure que les microbes préfèrent en effet le James Bond à 22° chez mon voisin le dimanche soir). Je vais avoir une santé de fer, surtout que le gaz doit encore augmenter sérieusement dans les semaines à venir… et dans les mois. et dans les années… Vous cherchez un bon placement boursier ? choisissez Phildar, je pense que le tricot douillet a de beaux jours devant lui.
  • installer un chauffage au bois                                            tellement bon, à peine ch…
    la vraie réponse valable au paragraphe ci dessus. Vous avez un conduit de cheminée ? un endroit où stocker le bois ? envie de faire de la muscu tous les jours sans avoir à payer un abonnement dans une salle de gym déprimante ? Passez au poêle à bois ! Que du bonheur : de la chaleur douce et familière (ce n’est pas par hasard si l’on parle du « doux foyer » : rien de plus rassurant que la compagnie d’un feu bien domestiqué) qui ne coûte pas totalement les yeux de la tête (encore que, choisissez bien votre fournisseur de bois : le paquet chez votre pompiste au coin de la rue, ça vous met le bois à peu près au prix de l’uranium enrichi) et qui ne pollue pas (si vous avez pris un vrai bon poêle : ne lésinez pas sur le prix, vérifiez les technologies pour prendre un vrai bon poêle à double combustion et pas une copie charmante mais surannée de nos anciens poêles. Vous récupérerez la différence de prix sur la quantité de bois que vous brulerez et le confort que vous aurez).Vous l’aurez compris, chez moi le bio passe par le bois…
  • prendre une douche au lieu d’un bain                             là, ca dépend des goûts !
    moi, égoïstement, je n’en souffre pas, j’ai toujours préféré les douches ! La baignoire, c’est une fois tous les 15 jours, (quand mon fils est chez son père) et que je peux passer une heure à ramollir dans un bain trop chaud, avec des bougies partout et de la musique douce (tant qu’à faire…). Les douches c’est tout le reste du temps, rapide, tonique, énergique.
    Tiens en parlant d’énergique, j’ai testé pendant quelques mois la colonne de douche dite hydromassante que vous vendent toutes les surfaces de bricolage dignes de ce nom pour remplacer vos robinets traditionnels. Les petites buses, c’est bien tentant, ca vous évoque le massage d’un eunuque attentif le soir à la sortie du hammam (on peut toujours rêver) ou plus prosaïquement le week end thalasso à Saint Malo. Grosse déception, je vous le dis tout de suite ! les jets sont fins et piquent la peau comme des aiguilles, la grosse pomme dégouline comme de la chantilly une eau un peu molle. Moi j’ai récupéré unecabine de  douche toute simple depuis janvier, dans laquelle j’ai juste mis une pomme de douche de bonne qualité … et c’est bien mieux ! La position massage fait un vrai massage qui tapote les épaules avec enthousiasme. C’est pas bô, ça, le plus simple est finalement le plus agréable !
  • utiliser des ampoules basse consommation                      pour moi, c’est plutôt ch…
    Comment , j’ose classer en catégorie ch… ce geste si simple qui consiste à changer sa bonne vieille ampoule pour une super technologique, super longue vie, super écolo ? Oui, j’assume. D’abord, je trouve qu’elles éclairent moins. Même si les équivalences de watt sont annoncées sur les boites, l’effet n’est pas le même. Ensuite, ces ampoules sont incompatibles avec les variateurs, incompatibles avec les détecteurs de présence etc… Morale de l’histoire, ici il y en a dans les lampes de chevet, qui supportent une lumière tamisée, et dans les éclairages allumés longtemps (lampe dehors, suspension de la cuisine …).
    En revanche, ce que je trouve beaucoup plus futé et écolo, ce sont les interrupteurs à détecteur de présence (en résumé, vous passez il s’allume, plus personne ne passe, il s’éteint, et vous réglez vous même le temps d’éclairage et le seuil de luminosité au dessous duquel il se déclenche). J’ai fait installer ce système dans mon escalier : c’est top ! Il suffit que j’arrive pour pour que la lumière s’allume, même si j’ai les mains chargées… et 1 minute après mon passage ça s’éteint. Fini l’escalier allumé la soirée entière parce que j’avais la flemme d’éteindre et rallumer à chaque passage ! Même système dehors (ça fait vaguement dissuasif en prime pour les méchants cambrioleurs, dixit la pub… bon, là j’ai plus de doute) et bientôt même système dans le garage/buanderie (qui n’a pas râlé en tatonnant d’abord dans le garage noir, les mains coincées par les paquets de courses, puis en voyant deux heures plus tard la lumière allumée au fond du jardin par une nuit glaciale, avec une bonne petite pluie fine !)
  • utiliser des noix de lavage au lieu de la lessive               100% bon (à ma grande surprise !)
    ça, c’est ma grande découverte d’il y a 3 semaines (celle qui m’a donné l’idée de ce post d’ailleurs). La noix de lavage indienne, c’est cet espèce de fruit racorni que vendent depuis un bon moment les magasins bio pour remplacer la lessive. J’en avais entendu parler (surtout qu’entre écolos il y a fort débat sur le sujet : est ce que c’est bien d’utiliser ici des produits venus de loin, en avion, et qui privent les populations locales de leur propre savon). Je n’ai pas d’avis tranché sur la question philosophique ci dessus, mais en revanche j’ai un avis clair sur l’efficacité de la dite noix : ca marche ! et très bien même ! le linge est propre, sent discrètement bon … et surtout on sent que les fibres sont douces et pas alourdies. La chimie occidentale de nos grands lessivers mise KO par une petite noix de rien du tout, ça laisse baba ! Et au prix de 12 euros le kilos chez Auchan, soit près de 100 lessives d’après le paquet (allez, on va être moins optimiste, mettons seulement 50 ou 60 lessives …) je vous laisse comparer avec votre lessive habituelle. J’ajoute que je suis bonne testeuse : un enfant de 6 ans à la maison avec un fort penchant pour le ketchup, un jardin, des chiens, des chats, la lessive ne chôme pas ! eh bien la petite noix David,; elle met le gros lessiver Goliath au tapis. Na !
  • laver à 30 au lieu de 60 (ou pire à 90)                        c’est tout bon
    savez vous que les japonais ne lavent pratiquement qu’à froid ? il y a pourtant peuple plus sale… je ne sais pas si c’est le fait d’habiter le pays qui a vu naitre Pasteur, et donc la pasteurisation, mais nombreux sont les Français qui , aujourd’hui encore, font bouillir tout leur linge,  ou presque . Stop ! à moins que vous ne travailliez au service des maladies infectieuses de l’hopital du coin (et en ce cas il est probable qu’un linge bouilli ne fera pas une énorme différence) ou que vous n’accueillez régulièrement des invités infestés de vermine (je ne vous le souhaite pas) faire bouillir est inutile et anti écologique ! même le 60° est le plus souvent superflu,le 30° à 40° suffisant largement à l’entretien courant. Et en plus votre linge vous le rendra d’un sourire éclatant et d’une longévité accrue : alors mollo sur le curseur de la machine.
  • recycler ses piles                                                               peut mieux faire
    Si vous avez pris la saine habitude de mettre de côté vos piles pour les jeter dans les bornes adéquates de votre magasins favoris, vous avez déjà fait un grand pas vers la lumière . bravo ! mais que la force soit avec vous jusqu’au bout ! Maintenant, utilisez des rechargeables ! c’est quand même nettement plus fûté. Le seul truc absolument casse pied, c’est le rangement de ces braves batteries . Lesquelles sont chargées ? Lesquelles sont vides ? that is the permanent question… Alors simplifiez vous la vie , achetez vous 2 boites de rangements ! l’une marquée … « Vide » (ah, il y en a qui suivent) l’autre marquée … « Chargée » (bravo au premier rang !). Le chargeur au milieu et hop… chaque fois qu’une pile est vide on pose dans la boite de gauche, une bonne âme se charge de mettre régulièrement les dites dans le chargeur, puis de les basculer dans la boite de droite. Pas casse tête, et vraiment écolo…
  • couper les veilles des appareils                                 moi, pas cap…
    Oui, je l’avoue, je ne suis pas capable de couper toutes les veilles de mes téléviseurs, lecteurs dvd, boitier internet, four, chaine hi fi etc… Pourtant je sais que je pourrais économiser quasiment une centrale nucléaire à la France si moi et mes copains on s’y mettait, mais en attendant si je débranche le boitier internet, il faut qu’il se réinitialise (et je n’ai plus de téléphone) si je débranche la chaine hifi elle clignote ensuite comme un boeing jusqu’à ce que je la règle, et si je débranche la télé et le lecteur de dvd il me faut me mettre à 4 pattes pour tout rebrancher. Quand à la prise multiple avec interrupeur, j’ai essayé, je crois bien que mon précédent lecteur de dvd en est mort. Un, jour il n’a plus voulu se rallumer, et depuis je vis dans l’angoisse : serait il mort même sans l’interrupteur ? cette question me trouble, un grand froid m’envahit. nous sommes si peu de choses. l’ai je tué ? était il condamné ? qui saura me soulager de ce doute terrible…
    Donc j’assume – mal, mais j’assume- chez moi les appareils sont en veille; et ca fait des bidules bleus, orange, rouges, violets partout dans la maison qui clignent des yeux dans le noir. Et je lance un appel quasi désespéré : constructeurs, trouvez des sytèmes de veille, ou plutôt de non veille, intelligents !! moi, je ne gère pas…
  • prendre son vélo au lieu de sa voiture                 100% bon… pour les autres
    Le vélo je suis pour, et quand j’habitais à Paris dans un quartier plat , j’en faisais souvent. Mon enthousiasme s’est calmé quand j’ai emménagé en haut des Buttes Chaumont (les ceusses qui connaissent le 19° comprendront). Et mon enthousiasme n’a pas réapparu depuis que j’habite sur les hauts de Sèvres (les ceusses qui connaissent le relief sévrien comprendront aussi). Franchement, remonter à la maison à vélo, à plus forte raison avec Junior en passager, avec le relief local, c’est au dessus de mes forces ! Alors je lance un second appel : faites des villes plates ! Ou alors faites nous des transports en commun qui permettent d’accrocher son vélo pour remonter ! oui, pour remonter : car vous n’allez pas le croire, mais c’est seulement dans le sens de la montée que ça coince. A quand le remonte-cycle sur les pentes fortes, comme les remonte pentes à ski, je vous le demande ? En tout cas, le jour où je sais que je peux remonter chez moi sans me péter un anévrisme à l’effort, juré, je ressors mon vélo !

  • acheter bio                                                                        bon, mais ch…er !
    Il n’y a pas de doute dans mon esprit, acheter bio, c’est mieux. Plus de goût, plus de respect, plus de paysans dans nos campagnes, je n’ai que des argument pour… Simplement après il y a la réalité du panier. J’ai eu un choc l’autre jour, dans mon shopi favori, en choisissant du poulet. Vous savez, cette chose hautement technologique qu’est un filet de poulet. Il y avait la version humide et glauque, le pauvre poulet martyrisé en batterie ; et puis il y avait le filet triomphant de Loué, encore tout ébouriffé de sa brève mais joyeuse vie à la campagne. il n’y avait donc pas photo sur la bête. Mais après, il y avait l’étiquette. 3 euros 50 le martyr. 8 euros 50 le triomphant. 8 euros 50 les deux filets ! Plus de 60 francs le droit de manger un bout de poule ? C’est dingue ! bientot le poulet sera comme le médicament dans la pub Leclerc, présenté en écrin de soie dans une vitrine de bijoutier. Alors le bio, le respectueux, c’est mieux. mais il serait temps que ce soit obligatoire et du coup accessible… moi, j’ai tenu bon pour le Loué, parce que je suis une poule de luxe. Mais ce n’est pas dans les moyens de tout le monde… et ce n’est pas normal !

Et maintenant, en prime, pour avoir tout lu jusque là, je vous donne mon conseil à moi, mon plus du jour, mon geste écolo que j’aime :

  • ayez des poules !                                                                                    que du plaisir !
    vous avez un bout de jardin (je ne vais pas jusqu’à recommander la poule sur un bout de balcon, quoique sauf erreur ça se soit pratiqué durant la dernière guerre, restrictions alimentaires obligeaient) , vous pouvez réserver quelques mètres carré à un poulailler ? Prenez des poules !! Des poules d’ornement type nègre soie ou Bantham prennent peu de place, font de peu de bruit, sont carrément décoratives et… font des oeufs .
     

    poulenegresoie.jpg
    Mais oui, même sans coq, ignare que vous êtes. Le coq n’est nécessaire que pour féconder (et donc avoir des oeufs donnant naissance à des poussins) mais sans coq une poule pond aussi , un oeuf tous les deux jours à peu près (en tout cas, d’avril à novembre environ. elles arrêtent pendant l’hiver et reprennent… vers Paques. Et oui, c’est pour ça la fête des oeufs à Paques !!).
    Des poules dans un jardin, c’est chaque jour des oeufs, au gout sans comparaison avec ce que vous vendent les magasins. C’est le recyclage immédiat de vos épluchures et de vos restes de table (sauf la viande). Et c’est même la fête le soir quand vous rentrez, car elles reconnaissent très bien leur monde et peuvent s’apprivoiser.
    bref , pour reprendre une expression consacrée, ce n’est que du bonheur !!
    en plus, cerise sur le gateau, vous allez acquérir un prestige social inimaginable. Vous ne pouvez pas savoir le succès que j’ai en société quand j’annonce négligemment que j’ai des poules. Je pense qu’un alligator apprivoisé ferait moins d’effet (c’est effarant d’ailleurs, quand on y pense : la poule qui a accompagné la vie quotidienne de nos ancêtres depuis des millénaires est devenu un animal étrange et quasi exotique pour les urbains).
    Alors soyez trendy, soyez up, avant même que Colette ne les mettent en rayon… adoptez des poules ! (il me semble bien avoir vu quelque part Julie Depardieu en photo avec sa poule … la vague arrive, je le sens, anticipez !)

soyez cot cot zen !!

 

 

3 Commentaires

  1.  
    Marlène
    Marlène écrit:

    Coucou!!
    te lire est un régal, je pouffe de rire à chaque fois!!
    Bises

  2.  
    karine
    karine écrit:

    Et la pierre d’alun comme Déo
    Efficace et totalement naturelle
    Je vous la conseille

  3.  
    Vincent
    Vincent écrit:

    J’ai entendu parlé de petits moteurs adaptatifs pour les vélos. Ils se rechargeraient un certain temps et utilisables en côte ou en moments de paresse. Ca pourrait être une solution…

Commenter

 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie