EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 
  • Accueil
  • > argent
  • > Même les célibataires qui bossent peuvent manger mieux, et moins cher !

Même les célibataires qui bossent peuvent manger mieux, et moins cher ! 25 avril, 2008

Classé dans : argent,maison,organisation,travail,vie quotidienne — entouteserenite @ 17:07

bien mangerIl y a quelques semaines (euh, oui , quelques quelques, même, j’ai mis du temps à réagir, pardon) j’ai fait un post sur comment faire ses courses pour manger moins cher,

j’ai reçu alors ce commentaire bien détaillé de Chat-Célib, qui me soumet son problème :

« Tout cela s’applique pour une personne ne travaillant pas ou ayant du temps…
Perso, je travaille de 9h à 19h du lundi au vendredi, et en déplacement continu (commercial) donc avec des pauses de maxi 35/40 minutes, et si possible pouvoir conduire en mangeant (=> sandwich). En moyenne, 9 euros le sandwich la cochonerie la canette la tarte… ==> 9*5 = 45 euros par semaine rien que pour 5 midis. Ensuite, le soir, rentré chez moi vers 19h30 (le temps de finir le rapport journalier) , pas envie de cuisiner, pas de copine, et donc, chinois a domicile (mini 20 euros pour 2 repas), pizza (15 euro pour un repas) kebab a domicile (oui! 10 euro) donc on va dire aussi 9 euro donc 45 euro pour 5 soirs. J’en suis déjà à 90 euro par semaine. le WE, parfois je cuisine, parfois restau, un vrai, un bon jap ou local… je pense depenser 50 euro en bouffe le WE (vu que je cuisine aussi un peu). On en arrive a 140 euro par sem. Ajoutons 20 euros de lait, de petit dej, de cochonnerie et ca fait une semaine a 160 euro. En fait, en faisant attention, j’arrive a faire du 125 euro par semaine, sans me priver mais bon, ça me fait quand même du 500 euros par mois en depense bouffe (revenus /- 2000 euro net par mois, loyer 520euro net, aucune aide de l’Etat.)
Record atteint en decembre 07, avec le mois de noel : 700 euros de bouffe sur un mois, pour UNE personne seule, moi… – foie gras, saumon fumé, chocos, marrons glacé, orangettes, ah, si j’avais une copine pour moins déprimer et moins bouffer de conneries.

Que faire pour dépenser moins en bouffe vu mes conditions de vie ??

Merci »

Le défi de ce Chat célibataire est intéressant . Quelles solutions proposer à ce jeune célibataire pour qu’il fasse moins la fortune des industriels de l’agroalimentaire, et plus d’économies ? ce qu’il décrit de sa vie est la situation la plus courante dans les villes pour les jeunes actifs… et les moins jeunes aussi, car des célibataires il y en a beaucoup. Et ils mangent tous ! il est donc temps de trouver des idées !

Voici donc le fruit de ma réflexion, et mes conseils si vous mangez beaucoup, dehors, et tout prêt :

  • pensez congélateur : oui, bien sûr, ce serait beaucoup mieux d’aller au marché et tout ça… mais il ne faut être lucide, quand on est seul les portions sont petites, les envies du soir imprévisibles. Donc le congélateur est l’outil parfait pour gérer les stocks indispensables pour la survie sans risquer de les voir s’abimer.
  • faites ensuite un stockage intelligent dans votre congélo : il vous faut deux catégories d’aliments.
    Première catégorie : ceux qui servent de base à toute cuisine un peu développée (ex. crème fraiche en petits blocs, saumon, steack, filet de poulet, herbes aromatiques, légumes de base type carottes et petits pois, fruit…) ; vous pouvez ainsi quand l’envie de cuisiner vous prend (ou quand Brad Pitt et Angelin Jolie finissent par rester diner alors que l’on pensait seulement prendre un pot ensemble, ca m’est encore arrivé la semaine dernière et c’est toujours génant que le frigidaire est en plein crise d’anorexie).
    Seconde catégorie : la nourriture de base en surgelé tout prêt de type: pizza, plats chinois, plats indien, lasagnes, hachis parmentier etc… Ca c’est le stock qui permet de manger en quelques minutes dans les soirées type zombie où l’on rentre somnanbule et où faire bouillir de l’eau parait déjà trop compliqué. Selon la taille de votre congélo vous pourrez stocker pour la semaine, ou pour le mois…
  • faites la fortune de Tupperware ou de ses concurrents : ayez des pots et plats plastiques à couvercle de toutes les tailles, et à chaque fois que vous cuisinez (le week end par exemple ou même un soir où vous recevez, par exemple Georges Clooney qui en vieux célibataire a souvent besoin de se faire consoler, ça m’est encore arrivé la semaine dernière et c’est un plaisir de le voir lécher la casserole… « Le bourguignon, What else ? ») faites en trop. Vous mangez une partie… et vous congelez l’autre : vous voila l’heureux possesseur d’un repas à réchauffer en quelques secondes pour le 10ème du prix tout fait livré. Et « c’est vous qui l’a fait »…
  • ayez un stock de fond toujours présent chez vous dans votre placard : pâtes, riz, sauces tomate, conserves de légumes, thon et sardines en boite, fruits au sirop ou en compote… Mieux vaut un steack surgelé avec du mais en boite qu’une livraison de pizza, tant financièrement que diététiquement. Le secret de la gestion des stocks : avoir 2 exemplairs de chaque boite ; quand vous en avez utilisé une vous notez d’en racheter une autre… et vous risquez moins la rupture de stock. Attention ce n’est pas valable pour les épices ! une boite suffit d’autant qu’elles se périment vite.
  • prévoyez votre semaine : collez vous (le samedi matin ou, pourquoi pas, le lundi soir sur une nocturne quand vous n’êtes pas encore trop crevée par votre semaine) à la corvée des courses, mais avec une liste préparée à l’avance en ayant une idée des plats de votre semaine . Rien ne vous empêche ensuite d’échanger le soir croque monsieur / salade avec le soir steack / carottes si vous le sentez mieux ce jour là. Fini le frigidaire neurasthénique et le vide complet le soir en rentrant crevé, qui vous amène inéluctablement à la commande pizza ou chinois (aïe pour le budget, aïe pour l’équilibre alimentaire) .
  • emportez votre repas de midi : oui, oui, ce n’est pas franchement plus déprimant que le boulanger rapide du centre commercial du coin, plutot meilleur … et beaucoup moins cher. Le secret c’est de la préparer le soir précédent afin d’avoir juste à l’attraper en partant le matin. Et en plus ça peut être design et drôle : la preuve à la redoute, tout bêtement.
    Si vous ne pouvez pas réchauffer votre déjeuner sur place, vous en serez réduit à prévoir du froid type tourte, salade, sandwich. Et si , comme moi, vous ne supportez pas de manger tout froid, pour cause de maux d’estomac immédiats (c’est tout à fait logique physiologiquement parlant, car un bol alimentaire froid oblige l’estomac à tout réchauffer pour pouvoir commencer la digestion) prévoyez simplement une thermos de boisson chaude à boire en même temps que votre repas (un thé, par exemple, ou un café jus de chaussette pour ne pas trop énerver votre pauvre organisme, à vous de voir… vous pouvez même si la température ambiante est à -10° envisager le petit bouillon de poule, ça réchauffe et ça requinque !) .
  • il existe des recettes à emporter au bureau faciles à réaliser, quelques idées grâce à l’Internaute cuisine ….
  • respectez votre nourriture, et votre temps de repas, même seul ! Ne mangez jamais à même la casserole, ni totalement en vrac devant la télé. Ayez toujours une assiette, mettez-vous une petite table ou au moins un plateau sympa, et mettez votre télévision sur le mode pause (c’est le moment de passer au disque dur, ca change la vie !) quand vous commencez à manger. C’est le meilleur moyen de ne pas tomber dans un rapport pathologique à la nourriture . Savez vous que le cerveau ne peut pas enrgistrer les goûts et surtout la sensation de satiété s’il est en même temps sollicité par la télévision (ou la lecture) ?
  • et si vous voulez limiter l’effet déprime le soir, préparez votre table (ou votre plateau) rapidement avant de partir le matin. En rentrant le soir, la table mise, ce sera comme si quelqu’un qui vous attendait et pensait à vous… et d’ailleurs c’est ça l’idée : pensez à vous !
  • faites vous plaisir avec autre chose que la nourriture : c’est une bonne copine à l’occasion, certes, mais c’est une mauvaise maitresse ! Et méfiez vous notamment de la charcuterie, du fromage, des chips. Oui, je sais,c’est bon…mais désolée, en fait ce n’est pas bon. Prudence, modération. Surtout que plus on en mange, plus on en a envie. il y a un véritable effet de dépendance à la « Junk Food ». A quand le patch au saucisson, ou le chewing gum au camembert pour aider au sevrage ?
  • il n’est pas obligatoire d’avoir une copine pour ne pas manger seul. Si la solitude vous pèse vraiment, pensez colocation ! partagez votre appartement ! des sous en plus, du stress « je suis seul » en moins. J’en parlais justement hier avec Jennifer Aniston, et elle me signalait simplement que dans son cas, louer les chambres de sa villa revenait à trouver 17 colocataires… évidemment, ça complique. Il est assez peu probable que ce soit votre cas… Donc envisagez le partage amical si vous êtes dans une période sans partage amoureux. Sachez seulement que peut apparaitre par la suite stress « M.. il ou elle est là » ; c’est le risque à courir.
    Et il existe aussi dans la version petite amie/ petit copain, d’ailleurs !

Dernier conseil, à la fois diététique et écolo… Arrêtez les sodas, et de manière générale les boissons en bouteille. Vive l’eau du robinet : meilleure pour le corps, meilleure pour le porte feuille, et meilleure pour la planète ! Tour de taille en diminution assuré en quelques semaines si aujourd’hui, vous buvez beaucoup de sodas, et que vous arrêtez demain !
Et si vous avez des doutes sur la qualité de votre eau (pauvres bretons, je pense à vous) investissez dans une carafe type brita, en changeant régulièrement les filtres…

Voila, cher Chat Célib, quelques idées pour vous répondre. j’espère que certaines (toutes ?) vous serviront , et vous souhaite plein de bonheur à venir, avec ou sans copine !

soyez zen !

 

1 Commentaire

  1.  
    wally
    wally écrit:

    Je decouvre votre blog .. et je le trouve intelligent et plein d’humour .. Félicitations ..

    Petite idée et témoignage en prime ..
    Je suis une celibataire lilloise ( qui vit d’ailleurs en colocation et je confirme c’est une excellente piste …) qui participe et propose des sorties via un site onvasortir.com ( cela existe d’ailleurs dans de plus en plus de villes).
    J’y ai lancé une série de sortie .. bon plan de crise pour celib .. échange de plats cuisinés .. le principe .. chacun cuisine un plat pour 4, en portions individuelles.. et le dimanche soir .. on se retrouve chez qqun .. par multiples de 4 .. pour échanger ou tirer au sort 4 autres plats individuels ..
    Nous avons été jusqu’a 16 à se retrouver ainsi pour l’echange … et nous retournons chacun avec pour la semaine 4 bons petits plats prets a etre réchauffés ..nickel …et benefice total ..
    car cela coute moins cher de cuisiner pour 4 un meme plat que 4 fois un plat différent… on ne cuisine ainsi qu’une fois par semaine .. et on a un succulent plat maison ( que l’on n’a pas l’habitude de cuisiner en plus ) pour le repas rapide du midi ou la fainéantise du soir .. sans passer par la case sandwich ( aussi rapide du coup) ni la case produit industriel..
    en plus c’est convivial … et on s’échange les recettes et les commentaires ..bref que du bonheur, du partage .. et du temps et de l’argent gagné ..
    en plus on découvre de nouveaux plats (nepalais par ex , indiens etc ..)on a envie de cuisiner parce que cela fait plaisir de faire gouter à ses recettes préférées… et en general on arrive a une répartition équilibrée des plats .. viandes, volaille, poisson, ou fromage ..
    Alors que vous passiez par un site de sorties comme OVS ou que vous vous organisiez entre copines ou potes … c’est un bon plan qui peut vous interesser…
    je pense aussi également proposer la version echange de soupes ..
    et une amie s’interesse a la version échange de petits plats pour bébé ..
    A vos futurs échanges !!!

Commenter

 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie