EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 
  • Accueil
  • > maison
  • > Du geste écolo … à la couleur écolo, du sol au plafond

Du geste écolo … à la couleur écolo, du sol au plafond 14 mai, 2008

Classé dans : maison,vie quotidienne — entouteserenite @ 17:24

teintesverdecaq.jpgIl y a quelque temps, je vous ai proposé un post sur les gestes écolos… Il en est un que j’ai complètement omis et qui me tient à coeur : c’est de faire attention à nos choix en matière de peinture et de décoration.

Nous avons tous en tête le scandale de l’amiante et de ses conséquences connues sur la santé. Il y a un certain nombre d’autres produits que nous avons utilisés – ou que nous utilisons encore – qui posent pratiquement autant de problèmes. Il est temps pour vous d’être vigilant là dessus. Je citerais rapidement

. les isolants : certes on nous pose encore de la laine de verre et de roche partout. Quiconque s’est gratté pendant une semaine après en avoir posé en plafond sait de quoi je parle : les poussières ne peuvent pas être totalement inoffensives. Regardez autour de vous, renseignez vous dans votre région : aujourd’hui il existe d’autres solutions qui ne sont pas forcément beaucoup plus chères, mais qui sont nettement plus écolo. Je pense notamment au chanvre, à la plume, au coton, à la lavande, au liège… oui , il existe tout ça en isolant ! et il y a surement une solution qui correspond à votre budget.

Du geste écolo ... à la couleur écolo, du sol au plafond dans maison spacer

. les peintures et vernis : ça, c’est un vaste sujet , totalement sous estimé en France. La bonne vieille glycéro que votre brave peintre applique avec soin depuis 25 ans, nous savons aujourd’hui que c’est une vraie nuisance. Je vous invite à chercher sur le web les études sur les émanations de COV (les composés volatiles toxiques pour nous) des peintures glycéro , même quelques mois après l’application… quand on sait que c’est allergisant et toxique à terme, ça fait frémir.
Surtout quand on pense à tous les parents bien intentionnés qui commencent, pour l’arrivée de bébé, par repeindre la chambre, le berceau et la commode de leur enfance avec des belles peintures brillantes.. glycéro. Du coup, le jeune arrivé, qui va passer une partie non négligeable de sa première année dans sa chambre, est aux premières loges pour respirer du berk… Alors soyez intransigeants : si c’est pour la maison, c’est label écolo, forcément, et sans COV.

Et le pire, c’est que l’écolo, maintenant, ce sont souvent de très bons produits ! prenons le cas de Syntilor (qui sponsorise accessoirement cet article, mais ça tombe bien je les utilise depuis des années, je n’aurais pas fait ce papier sans ça !) : tous les produits sont, depuis très longtemps (1989 semble-t-il) respectueux de l’environnement et solubles à l’eau. Eh bien , ils fonctionnent très bien à la pose, et résistent parfaitement à l’usage aussi.

Il y a quelques semaines, ma table de cuisine – trésor familial en noyer, peut être 150 ans de vie active qui lui ont tanné le plateau comme un vieux loup de mer – donnait de vrais signes de fatigue (genre « chéri, tu devrais nettoyer la table avant de mettre les assiettes » – « mais j’AI nettoyé la table » … ben oui, elle était tellement ravinée et tâchée qu’elle faisait sale tout le temps. Désagréable ) .
Après moult réflexions (est ce que j’ose me lancer toute seule dans la chirurgie esthétique d’une respectable grand mère?) je me suis résolue à la poncer avec amour, à la teinter avec délicatesse puis, oh sacrilège, à la vernir au vernis de vitrification costaud (mais avec tendresse) . Le tout en Syntilor, et le tout en version à l’eau (pas une goutte de white spirit versée pendant cette aventure).

Eh bien, je ne suis pas peu fière du résultat.
D’abord c’est beau.
Ensuite c’est facile à entretenir (un verre d’eau renversé ? hop un coup d’éponge, et personne ne s’énerve ! enfin presque ; mon fils en est à un par repas, je ne suis pas toujours aussi philosophe).
Et enfin c’est écolo ! pas de machin sournois qui s’exale sous le nez de mes pauvres perroquets voisins, pas un éternuement à signaler pendant les travaux, pourtant réalisés en intérieur ! cool non ?

avril08003.jpg

 

allez, je suis tellement fière que je vous mets en médaillon un gros plan de ma table à moi perso que j’aime et que je l’ai faite toute seule…

Alors plus d’hésitation, faites pareil : vérifiez ce que vous achetez pour bricoler. Souvenez vous qu’aujourd’hui l’air est souvent plus pollué … dedans, à cause de tous nos produits détergents et bricolage… soyez vigilants.

Mettez des couleurs partout, sur les murs, les sols, les balcons,mais pensez, quelque soit la couleur, à vérifier que tout ça soit … bien vert !

et peignez zen…

Article sponsorisé

 

1965_147_4884_1570_1665 dans vie quotidienne

 

1 Commentaire

  1.  
    Coalman
    Coalman écrit:

    Il est loin le temps de cette ritournelle: « La peinture à l’huile c’est plus difficile, mais c’est bien plus beau que la peinture à l’eau ».
    Il est vrai que les fabricants de peinture (acryliques, donc diluées à l’eau), et pas seulement Syntilor, ont faits de très gros progrès et rattrapent, en qualité les glycéro. Avec un avantage en terme de Composés Organiques Volatils.
    Mais attention, la moindre teneur en COV ne veut pas dire « absolument sans dangers ».

    Pour l’aspect « respect de l’environnement (et de la sanbté) » des peintures, il existe depuis plus de 10 ans la marque « NF ENVIRONNEMENT » (voir ici les détails: http://www.marque-nf.com/marquenf/pdf/Peintures_vernis.pdf ou là http://www.marque-nf.com/appli.asp?NumAppli=NF130)

    De même, les laine de verre ou de roche vendues en France pour l’isolation sont sans danger pour la santé (certification EUCEB, voir ici pour les détails: http://www.euceb.org/)

    Il ne faut pas oublier que les laines de verre sont composées à plus de 90% de … verre (majoritairement issu de verre recyclé, ou directement de sable), un produit on ne peut plus « naturel ». Si « ça gratte », c’est lié aux « poussières de verre » qui irritent un peu la peau (un peu comme un pull en laine de mouton un peu rêche gratte aussi). Il suffit de se laver à l’eau courante, et c’est fini. Il faut aussi rappeller que la laine de verre ou de roche ne gratte que lorsqu’on la manipule. Une fois posée derrière une plaque de bois ou de platre, elle ne vous grattera plus jamais …

Commenter

 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie