EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 

I am an immaterial girl … 18 août, 2009

Classé dans : bonheurs,désordre,maison,organisation,vie quotidienne — entouteserenite @ 23:03

adieu veau, vache, cd...Oui les refrains changent. Pour les moins de 40 ans incultes en Madonniaiseries, »I am a material girl » fut un immense tube des années 80 (je parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connnaitre…).

Aujourd’hui , quelques décennies plus tard, me voici résolument passée de l’autre côté et devenue totalement immatérielle, ou presque : je viens de passer trois jours à charger tous mes vieux CD sur itunes, question de pouvoir écouter tout ce petit monde sur mon Iphone en goguette (vous ai je déjà dit que je suis gaga de mon iphone au point d’envisager la greffe ?cela dit cet article n’est pas, je le jure, sponsorisé par Apple).

et demain matin, je vais aller déposer un carton plein de cd au pied d’un réverbère (pas beaucoup de sapins de Noel au mois d’août, donc on fait avec ce qu’on a) pour que les passants, ahuris mais néanmoins mélomanes, se servent.

et je regarde avec une immense satisfaction mon salon tout grand, tout zen, maintenant que je me suis débarrassée de ces kilos de plastique multicolores.

« Mais t’es folle », m’a dit un bon copain. « tous ces sous que tu perds »

« je ne perds rien » ai je répondu avec mon légendaire sens de la répartie  » j’ai toute la musique ici, sur mon portable et mon Iphone. Rien de perdu, au contraire. maintenant je balade avec moi partout mes morceaux favoris, et s’il me prend un besoin de méditation bouddiste, une folle envie de rock ou une sage minute baroque, j’ai tout dans la poche »

« quand même » me rétorqua mon copain décidément choqué « moi j’ai bien avoir l’objet quand j’ai la musique »

Ayant laissé mon copain à ses urgentes occupations, je remontais (et à Sèvres, remonter n’est pas qu’une expression imagée) chez moi. Drôle d’évolution , me disais je par devers moi (oui, c’est ma minute de culture médiévale, je reviens tout de suite). Oui drôle d’évolution,quand on y pense,  pour la musique. Pendant des siècles la musique a été par définition évanéscente, évanouie aussitot qu’entendue, insaisissable.

et puis par le miracle de l’enregistrement, on en a fait quelque chose de répétable, de réécoutable, luxe incroyable pour les nantis que nous sommes.

et certains ont tenus jusqu’à en faire un objet. une galette, noire ou argentée, une boite, un livret…

mais c’est si peu utile, si superflu.

l’essentiel est là, autour de moi pendant que je vous écris.

les notes, les voix, les émotions.

Mon petit Iphone, posé sur un dock spécialement conçu à haut parleurs supra efficaces, joue à la grenouille qui se prend pour un boeuf et me donne un rendu musical incroyable. ma chaine est en carton, dans le garage, attendant qu’un copain vienne la prendre. mon salon est immense, zen, calme. j’ai gagné un bon mètre carré. plein de lumière, d’espace. et pas perdu une note.

la musique n’est pas un objet

et ce soir je suis vraiment une immatérial girl…

alors écoutez zen !

 

1 Commentaire

  1.  
    Christophe
    Christophe écrit:

    On se sent léger n’est ce pas après avoir désencombré ?
    J’ai lu quelque part que ranger, éliminer le superflu libérait de l’énergie qui ne demandait qu’à circuler.
    J’aime beaucoup votre blog, plein de pertinence, de légèreté.
    Christophe

Commenter

 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie