EN TOUTE SERENITE

Trouver ensemble les idées, les attitudes, les objets pour une vie plus belle

 

Suivez moi ! 14 novembre, 2012

Le blog EN TOUTE SERENITE a désormais une nouvelle adresse

en-toute-serenite.blogspot.fr

Et n’oubliez pas de vous réabonner sur ce nouveau blog si vous voulez recevoir mes prochains posts,
Car celui ici ne sera plus alimenté

 

A tout de suite !!

 

 

 

Allez, un petit coup de romantisme à New York pour vous remonter le moral en ce novembre gris 12 novembre, 2012

Classé dans : argent,bonheurs,enfants — entouteserenite @ 23:42

Allez, le temps est un peu gris, et les actualités toujours aussi réjouissantes. J’ai donc décidé de vous illuminer un peu la journée avec quelques images d’un romantisme échevelé (il faut bien ça par les temps qui courent pour arracher quelques sourires à nos visages crispés par le froid et la lecture de la presse, donc je m’y mets).

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j’ai annoncé en mai (avec un certain triomphe, je l’admets, mais que c’est bon d’être amoureuse, et heureuse !) mon mariage avec un monsieur de très bonne compagnie rencontré dans un endroit inattendu (cf mon post précédent) il y a maintenant un peu plus d’un an.

Nous avons décidé de nous marier en deux temps. Tout d’abord, nous avons décidé de nous faire plaisir à trois (mon (futur) mari, mon fils né d’une précédente union, et moi) en faisant un mariage entre nous , en petit comité, à New York, tout simplement.

Et puis en septembre nous avons convolé en juste noces (légalement s’entend) en France, parce qu’on avait la flemme de faire reconnaitre le mariage américain , car c’est un peu compliqué. On est donc passé par la case mariage à la mairie de Rambouilletet là on a invité la famille et les amis proches pour une petite fete dont je vous reparlerais plus tard pour donner des trucs sur comment vous marier ici sans vous ruiner.

Revenons donc à New York…

Nous nous sommes envolés en juillet pour la « Grande Pomme » où nous nous sommes mariés avec moult romantisme dans Central Park, .

Ca parait un peu dingue et un peu luxe, probablement, et pourtant je peux vous le dire : pour notre mariage, on a évité le traiteur hors de prix, la réunion familiale à 150 avec les cousins et les cousines, la location de la salle polyvalente… bref, on a fait le choix de mettre tous nos sous dans notre voyage, et, divine surprise, ca nous est revenu moins cher qu’un bon gros mariage provincial comme on se sent encore obligé de le faire parfois.

Et on a passé des moments uniques…

Nous nous sommes mariés par 40° à l’ombre , vague de chaleur new yorkaise oblige, avec la totale pour se faire plaisir : la robe blanche, la maquilleuse pour moi, la prêtresse inter religion pour célébrer le mariage, et la photographe pour immortaliser tout ça…
et voila, un souvenir inoubliable pour tous les trois !

Je vous propose, si ca vous amuse, un petit voyage avec nous pour profiter vous aussi de tout ça. Il y en a qui vont rire, peut être, parce qu’on s’est fait plaisir avec robe à traine, smoking, et serments poétiques évidement…

Mais si ca vous tente, et si vous aussi vous avez envie de faire de votre mariage un souvenir unique et émouvant, sachez que dans mon prochain post, je vous proposerais toutes mes pistes et mes expériences pour vous marier à New York sans vous ruiner…

En attendant, bienvenue à Wagners Cove, à Central Park, au mois de juillet, où nous nous sommes mariés comme dans les films américains (vous savez, vers la fin, quand on est tout ému et que tout finit bien !)  :

Allez, un petit coup de romantisme à New York pour vous remonter le moral en ce novembre gris dans argent aubin067-300x200

Nous avons meme eu la compagnie d’une tortue pendant notre cérémonie !

aubin060-300x200 dans bonheurs

et nous avons vécu une cérémonie à la fois privée, pour tous les trois, et très émouvante, et en meme temps saluée par l’enthousisame des New Yorkais qui ont passé leur temps à nous féliciter, à nous sourire, et a faire de cette journée un conte de fée.

aubin190-300x200 dans enfants

aubin205-300x200

Nous avons profité du parc magnifique qu’est Central Park pour faire quelques clichés bien classiques et bien nature, comme on les aime (euh oui, on est très nature tous les trois, on habite en pleine campagne-foret à Rambouillet, et on a trouvé le moyen de faire des photos d’arbres et de lac… en plein New York. faut pas chercher !)

aubin216-300x200

Et ensuite, nous nous sommes fait plaisir en partant pour une virée un peu folle dans NYC ce qui nous a valu quelques clichés mémorables..

aubin250-300x200

depuis le zoo ou l’on a admiré les éléphants (de mer, pas d’éléphant « de terre » de disponible ce jour là  à mon grand regret !)

aubin236-300x200


à Times Square où a été prise cette photo que j’adore :

aubin282-200x300

 et celle qui reste la plus romantique pour moi, parce que j’adore l’idée de notre bulle de bonheur complètement isolée au milieu de l’agitation folle de Times Square encore :

aubin275-200x300

Alors oui, c’est romantique et un peu décalé (surtout que je frole les 50 ans et que normalement on se fait plutot ce genre de plaisir à 20 ans)

Mais franchement, qu’est ce que c’est bien !
et quels souvenirs nous avons !! le pot que nous avons pris au Hard Rock Café, en nage après nos heures de pose, moi en robe de mariée sous un bouddha doré géant… et les touristes nous applaudissant et nous demandant à nous prendre en photo… et les sourires, et les émotions partagéees ensemble. Nous avons tous les trois fait le plein d’images de bonheur, et cela restera avec nous tout le temps.

Tiens, une petite dernière photo pour la route. Le « cop » a la joie discrète sur la photo, mais il a été vraiment sympa, et cette photo aussi je l’aime, parce qu’elle est juste différente, la rencontre du quotidien (et l’avantage à l’étranger c’est que tout le quotidien est différent et étonnant, et donc qu’on le regarde avec attendrissement) et de l’amour qui fait le pari un peu fou de tenir « jusqu’à la fin des temps »

aubin242-300x200

Voila, ca c’était mon petit bout de bonheur de cet été pour vous faire sourire alors que l’automne est bien installé. Dans le prochaine post, bien détaillé, je vous explique tout sur un mariage à New York : comment le préparer, comment réserver, comment en profiter etc…

avec des liens, des contacts, et des idées, si ca vous dit, un de ces jours, d’avoir vous aussi quelques photos « différentes » et plein de souvenirs pour vos futurs petits enfants.

et en attendant je dédie ce post à tous les New yorkais, et à ceux touchés par Sandy tout particulièrement, parce que cette ville est chère à mon coeur depuis longtemps, qu’elle nous a accueilli avec chaleur , nous a offert un mariage charmant, et qu’elle a été touchée en plein coeur avec une brutalité terrible. Les Américains sont assez riches pour reconstruire, on s’en doute. Mais si vous avez des connaissances là bas, pensez à envoyer un petit mail, un petit mot de soutien. C’est dur là bas pour ceux qui sont dans le noir ou même à la rue, et ici on n’imagine pas…

Allez, bonne semaine à tous, et en attendant rêvez zen !

 

 

ET si l’on se souvenait qu’il y a crise…et crise. 11 août, 2011

Classé dans : argent,enfants,vie quotidienne — entouteserenite @ 20:43

Nous nous faisons tous très peur. Des graphiques avec des courbes qui montent et descendent, des traders devants des écrans mystérieux, des économistes invités sur tout les plateaux, c’est la crise !
Et entre nous, je n’en doute pas. Nous traversons une période compliquée remise à plat d’un système : imaginez vous que les états se persuadaient qu’ils pouvaient faire ce que vous comme moi savons impossible par simple bon sens, vivre indefiniment à crédit. Salutaire découverte finalement.

Mais j’ai néanmoins comme un gout amer. Cette crise fait la une de tous les journaux, nous met en angoisse parait il… et donnes des relents de fin du monde.

Et pendant ce temps , dans la corne de l’Afrique, une crise effarante se joue. Mais comme elle n’est qu’humanitaire, et pas économique, et comme elle touche des gens lointains, et pas nous, on l’oublie, on la zappe. Même pas citée dans le journal international de la 3 ce soir, et en dernière partie de journal sur la 2 … L’Afrique meurt de faim, ses enfants tombent en direct, et le tout assez probablement parce que nous avons déréglé le climat par notre industrialisation occidentale.

Et nous ne nous préoccupons pas de cette crise là.

Moi je me sens un peu honteuse quand même. Les courbes sur les ordinateurs, même en chute libre, je ne crois pas que ca vaille la vie d’un, de dix, de cent enfants.

Alors si vous avez 5 minutes, passez par le site d’Action contre la faim et faites un geste. Que cette crise là , au moins, vous agissiez un peu dessus. Zen…

 

 

Tous ces trucs qu’on peut arrêter d’acheter… 8 mars, 2011

Classé dans : argent,vie quotidienne — entouteserenite @ 22:52

M. propre Je ne sais pas si pour vous, ça fait comme pour moi, mais depuis quelques temps entre l’essence, l’électricité, les denrées alimentaires … hum, mon budget est tout pâlichon, voire même franchement grippé par moment. Je vais donc réduire encore la voilure, mais cela m’a donné l’idée au passage de vous faire un petit post sur toutes ces (petites, certes, mais régulières) économies que vous pouvez faire en achetant moins, ou autrement. Petite liste de

TOUS CES TRUCS QUE J’AI ARRETE D’ACHETER ET COMMENT LES REMPLACER SANS PROBLEME…

1) la lessive

j’ai eu l’occasion de parler des noix de lavage il y a quelques … années, je crois, à l’occasion d’un post écolo. Mais les noix de lavage c’est top non seulement pour la planete, mais pour votre budget aussi. Moi je n’ai pas acheté un bidon de lessive depuis 3 ans, et j’utilise un sac d’un kilo de noix par an (à deux personnes) … soit de l’ordre de 10 euros par an pour l’entretien du linge. Imbattable… Les trucs à connaitre pour bien exploiter ces petites bestioles industrieuses : mettez en 4 ou 5 dans un sachet, ajoutez une lingette anti décoloration que vous imbibez d’une dizaine de gouttes d’essence de lavandin (moins cher que l’huile essentielle de lavande et aussi agréable au nez) question que vous ayez un linge couleur d’origine (il existe des lingettes en tissu réutilisables plus de 25 fois ! écolo aussi !!) et qui sente bon. Et investissez dans les petites balles de lavage en caoutchouc qui battent le linge, c’est efficace sans abimer.Enfin pour les taches tenaces ayez du fiel de boeuf pour pré-traiter les tâches, c’est beaucoup plus efficace que toutes les bouteilles rose ou violettes que l’on vous vend chaque soir à la télévision.

2) le Monsieur Propre

et autres produits divers d’entretien sont aujourd’hui des souvenirs chez moi. Le vinaigre blanc a provoqué M. Propre en un duel acharné et devinez  quoi… il a gagné pour plein de choses ! Aujourd’hui je mets le vinaigre blanc à rude épreuve chez moi, il bosse partot (et à moins de 1 euro la bouteille on n’a pas de raison de se priver)

. dans la bouilloire pour la détartrer. et je vide la bouilloire, et donc le vinaigre bouillant, dans les toilettes qui sont comme neuves, et sans frotter ou presque

. dans de l’eau chaude pour nettoyer les sols (1 volume de vinaigre pour 10 d’eau), et avec 10 gouttes de lavandin là aussi, et toute la maison rit de ses vacances en Provence

. dans un bol mis dans le micro onde et chauffé, il desinfecte et nettoie tout l’intérieur, et ce  même quand on y fait bêtement exploser des grains de riz (ca doit être du riz transgénique, je ne sais toujours pas comment j’ai fait ça récemment. Quelqu’un a une explication ? un sabotage venu de Chine, encore ?? )

. sur une éponge et pur, il nettoie le frigidaire et le désodorise

. chaud et passé sur les pare douches et baignoires il attaque sans remord le calcaire

. et si comme moi vous abritez un bébé chien à vessie variable, sachez que l’eau de javel et les autres produits les attirent et leur font réitérer les pipis intempestifs sur le sol, alors que le vinaigre blanc détruit les odeurs… et leurs envies à cet endroit !

3)  les plats tout prêts

aujourd’hui j’ai quelques plats de référence qui me servent dès que l’inspiration me manque : genre mélange de céréales-sardine, riz-thon, riz-jambon … et j’ai renoncé aux petites boites de toutes les couleurs qui promettent des assiettes de grand restaurant pour en fait livrer du sachet plastique amélioré. Eh bien, l’effet sur le budget, il est immédiat. Et les sardines ou le thon, ca se stocke sans soucis et sans prévisionnel rigoureux… Et il parait en plus que c’est bon pour la santé !!

4) les plats pour les chiens

si vous avez des chiens sachez le : en servant des croquettes, et uniquement des croquettes , à votre chien, vous lui rendez service et vous allongez sa durée de vie. Et c’est beaucoup plus économique que tous ces horribles plats tout prets bourrés de sucres (si si) et de graisse (eh oui, aussi). Le budget qui rejoint la santé, c’est beau non !

5) les livres payés plein pot

j’achète de moins en moins de livres en papier et de plus en plus en numérique, mais quand je dois en acheter un « vraiment », je le fais sur Priceminister. Et j’y revends les miens aussi… moins cher en livre, moins gourmand en place, et ca fait vivre les livres (et puis entre nous, payer 5 euros ce qui se vend 20 en neuf et qui s’avère en valoir péniblement 2 ou 3, vu le nombre d’auteurs et de livres surfaits par des montages médiatiques, c’est plus raisonnable. C’est aussi un excellent indicateur de la valeur réelle d’un bouquin que de voir sa cote !!)

6) les crèmes super chères

je fais dans le DR Caspari en crème de base, mais surtout je joue beaucoup sur les huiles : abricot, amande douce, avocat pour la peau, ricin pour les cheveux … il existe dans cette brave nature des trésors tout simples qui complètent très bien une crème un peu limite en hydratation ou qui accentuent l’efficacité d’un masque pas assez riche. Et ca ne coute pas grand chose quand vous prenez ces huiles en version bio dans votre moyenne ou grande surface locale. On est loin des dizaines d’euros, voire parfois près de la centaine, des produits de haute gamme mais… ca marche très bien , merci !!

Voila mes pistes … Chers lecteurs inventifs, en avez vous d’autres  ? comment abordez vous ce nouveau millénaire qui se veut résolument différent du précédent, comment vous sortez vous de la société de consommation ?

j’attends vos suggestions zen !

 

 

 

 

 

 

« Un créateur au service de la mise en valeur de la Femme »… 1 mars, 2011

Classé dans : argent,psychologie — entouteserenite @ 18:51

Ah oui, en me lisant , vous avez logiquement tous pensé au même créateur, légèrement dans les feux de l’actualité depuis vendredi pour des raisons peu fréquentables.

Mais non, ce papier ne sera pas sur Galliano. Quoique, un peu quand même. Pas pour en dire tout le mal que tout le monde va en dire dans les semaines à venir, maintenant que la bulle de silence sur ses dépressions, obsessions boulimiques et anorexiques et alcoolisme très peu mondain a explosé . Ce serait hurler avec les loups et cela m’intéresse moyennement (et puis, j’ai ma petite fierté. Il y a quelques années alors que j’entrais dans un restaurant du 8ème très trendy, il était venu me dire en personne qu’il aimait beaucoup mon béret et mon style. A l’époque le brouillard de son drame personnel était moins épais et son oeil plus doux pour les femmes qu’il croisait).

Ce papier sera précisé sur ce terme qui lui est attaché en permanence par les journalistes : « Un créateur au service des femmes ».

Créateur, je veux bien. Je suis fascinée par certaines constructions de ses vêtements, des beautés fulgurantes et drapées de mystère… inutile de chercher à vous en montrer, en ce moment il y a des photos de ses oeuvres partout. Juste à côté du lien vers la vidéo qui signe la fin brutale de sa vie d’artiste à Paris.

Mais bon le service de la femme, je ne le vois pas. Pas seulement parce qu’à mon avis les femmes ne l’intéressent pas tant que ça. Mais surtout parce que c’est avant tout une construction de beauté matérielle, inhumaine, glacée…

et que ce n’est jamais, regardez bien, au service de la femme. D’ailleurs arriveriez vous à reconnaitre votre mère, ou votre copine, dans ces tenues superbes et anonymes.

Alors pour ce qui est du Créateur au service de la Femme, permettez moi de proposer un autre nom, que beaucoup connaissent par son amour de la voile à l’origine.

je veux parler de Titouan Lamazou. Que je viens de tutoyer pendant une heure grâce à un magnifique documentaire de la 5 qui m’a arrachée à un travail administratif pénible. merci à la 5 pour cette expédition au royaume d’un vrai créateur « au service de « .

Titouan, il dessine comme un dieu, même que j’en palis d’envie à chaque fois que je croise un de ses carnets de voyage. Il photographie sensiblement aussi bien, question de calmer tout le monde sur ses capacités multiples (ah oui, il a gagné de nombreuses courses de voile en solitaire aussi. Ben oui, il y en a des comme ça qui sont passés plusieurs fois au rayon talents rares avant leur naissance. Pas juste n’est ce pas  !)

Et il a décidé depuis plusieurs années qu’il ferait le tour de la planète à la rencontre des femmes, pour les dessiner, les photographier, les faire parler.

lamazou.png

 

Et se faire le porte parole, le porte regard de leur condition.

Ses portraits sont exactement le contraire du travail de Galliano. Ce n’est pas toujours « beau », ce sont parfois des femmes douloureuses, ou farouches… le trait est parfois plus réussi que d’autres mais…C’est au service de la beauté de chaque femme.

Et d’ailleurs les oeuvres, elles portent les noms des femmes qu’elles représentent…

lamazou2.jpg

 

Mais dites donc, maintenant que j’y pense, il y a quelques dizaines d’années, quand la haute couture se voulait encore faite pour les femmes et que d’ailleurs les créateurs étaient pour la plupart (sacrilège aujourd’hui !) mariés (euh oui, à des femmes. Non,  je ne fais pas d’homophobie primaire, Jean Michel et François en sont témoins, mais il me semble quand même que le désir pour la femme aide quelque part dans l’idée de les mettre en valeur)

Donc, il y a quelques dizaines d’années, les modèles de robe ou de manteau portaient bien le prénom de femme ? Symbolique, peut être, d’une période ou la couture était vraiment à leur service

Alors voila, les créateurs, ils sont souvent maudits, pas de doute. Mais je préfère ceux qui vont à la rencontre des femmes en Colombie, en Bolivie, en Mongolie, et qu’ils en tirent des portraits à trembler d’émotion, à ceux qui fréquentent les Cours Carrées milliardaires en hoquetant entre deux coupes de champagne des insultes (antisémites ou pas who cares) sur les femmes « si laides qu’elles devraient être mortes »…

Et je ne suis pas sûre que ce soit Galliano le plus coupable là dedans… ou le système du luxe qui a autorisé le silence sur ce qu’il est et pense, au nom de tout ce qu’il vend…

Oh, et , j’y pense, si au café, si vos voisins vous adressent la parole, surtout, répondez leur zen !!!!

 

 

 

 

 

saint valentin, fête commerciale ? décommercialisez-la… en faisant vous même ! 11 février, 2011

Classé dans : argent,bonheurs,psychologie — entouteserenite @ 16:04

toi et moi Moi, j’aime bien la Saint Valentin. Bon, c’est un tout petit peu casse moral quand on est célibataire, d’accord. Pour ceux qui sont en couple en revanche, c’est une jolie occasion de se souvenir que c’est une chance d’être aimé, et que faire plaisir à l’autre… fait toujours plaisir aux deux.

Mais évidement, le cortège de pubs de parfums, fleurs livrées à distance, crépière et autres bracelets à colifichets gâche légèrement le paysage, en donnant l’impression que toute cette journée se résume à une valse préalable de carte bleue.

Ne vous laissez pas détourner de la carte du tendre ! il y a d’autres façons de dire je t’aime, et elles sont plutot plus douces et plus aimantes que les plus couteuses. Regardez quelques suggestions :

au lieu d’aller au restaurant, faites vous même le diner de votre tête à tête. Même si vous n’êtes pas un cordon bleu inoubliable (et puis, Picard n’a pas été inventé pour les chiens, dit souvent mon berger blanc avec une nuance de regret dans le regard), faites le diner, mettez une jolie table, tamisez les éclairages. Il va sans dire que cette attention sera d’autant plus apprécié si ce n’est pas vous qui faites le diner d’habitude… Musique, regard tendre, et ilot de bonheur dans un monde de brutes.

au lieu d’acheter une carte toute faite, faites la vous même. Si ! Vous pouvez ! un simple collage, avec des photos et images piquées dans quelques magazines, pour illustrer votre bonheur, votre amour, vos souvenirs ou projets, ca fait une carte unique et personnelle autrement plus douce à recevoir qu’un « eternel amour » de grande surface. Vous pouvez aussi trouver sur Ebay des cartes anciennes pour presque rien, qui sont toutes jolies à envoyer en cette période d’email -mais pour cette année, je pense que c’est un peu rapé. trop tard, à vos talents d’artiste donc !

au lieu d’acheter des chocolats tout fait, faites vous même des truffes et modelez les, avant de les rouler dans le chocolat, en forme de coeur bien évidement. Succès garanti avec les gourmands (es) romantiques (reproductible à Noêl, à Paques et à la Trinité, les chocolats ayant le bon gout d’être hautement périssables et encore plus hautement consommables). Ah, j’oubliais, vous pouvez aussi acheter une barquette de fraise et les tremper dans du chocolat fondu… meilleur que beaucoup de chocolats de supermarché !

au lieu de vous ruiner en roses un peu convenues, relevez le défi de la créativité, faites un bouquet harmonieux et romantique à partir des bouquets miteux de supermarchés… simplement mal assemblés pour la plupart. Les fleurs elles même sont tout à fait fréquentables : et pour une ou deux idées de bouquets, voyez cet article (en anglais, mais les photos parlent toute seules : avant, après ) realsimple

Et puis n’oubliez pas, le plus beau des cadeaux de la Saint Valentin, c’est un vrai, long regard qui dit

« je ne vois que toi »

et là, vous embrassez zen !

 

 

 

 

12345
 
 

P O S I T I V E R |
encore zun |
Ma classe maternelle 2007/2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trouvez votre notice ...
| Subversif
| passionbulgarie